L Empire Seldjoukide

Previzualizare referat:

Extras din referat:

Les Seldjoukides ont commence a se constituer en empire sous la conduite de leur chef Togrul (ou Togril) Beg, petit-fils de Seldjouk, qui, sorti des steppes du Turkestan, sempara a la tete dune horde turcomane de Nichapour (1037), conquit lempire des Ghaznevides (dupa 1173 redus la teritoriile din India), mit fin au regne des Bouides dIspahan (1055), et se rendit maitre de Bagdad (1060). A sa mort, en 1063, Alp-Arslan, son neveu, soumit la Georgie, lArmenie et une partie de lAsie-Mineure. Melik-Chai, fils dAlp-Arslan, rangea sous ses lois presque toute la Syrie et diverses regions de lAsie centrale (1072-92): mais des 1074 Soleiman (Soliman), son cousin, fonda un deuxieme Etat seldjoukide a Konyah, Etat qui comprit lAsie-Mineure presque entiere, la Cilicie et lArmenie. Apres la mort de Melik, Alep, Damas, Antioche, Moussoul formerent aussi de petites principautes seldjoukides, mais tres inferieures en puissance aux deux empires ci-dessus nommes. La plupart de ces principautes furent renversees pendant les Croisades par les Chretiens ou par les sultans du Kharezm. Les Seldjoukides de Perse finirent en 1194 dans la personne de Togrul II. La sultanie Seldjoukide de Konieh (Konya) ou de Roum ceda definitivement la place aux Otttomans au debut du XIVe siecle. Les Seldjoukides sont une dynastie qui regnerent dans lAsie anterieure et qui se rattachent a un ancetre commun, Seldjouk, dont les historiens persans et plusieurs historiens turcs qui les ont suivis pretendent quil descendait dAfrasyab. La legende iranienne pretend que ce souverain, qui fut lun des ennemis les plus acharnes de la Perse, etait maitre des deux Turkestan, et que sa capitale etait Samarcande. Dautres genealogistes orientaux affirment, au contraire, que la tribu seldjoukide descendait de quelques soldats qui setaient ranges autour dOughouz a lepoque de la grande lutte des tribus turques; si ce renseignement, a travers son travestissement mythique, etait exact, il sensuivrait que les Seldjoukides ont fait partie de la confederation des dix tribus ouigoures; quoi quil en soit, il est certain que la tribu a laquelle appartenait Seldjouk etait dorigine turque. II etait fils de Dekak, officier de Peigou, sultan du Kharezm. On ne sait au juste quelle etait la religion de Seldjouk; Makrizi raconte dans Kitab et Solouk que les Seldjoukides commencerent par etre une bande de gens tres peu recommandables de la Transoxiane, qui pillaient le Khoracan; on a soutenu quils etaient chretiens, et bien quil soit impossible de fournir des preuves decisives de cette assertion, elle est rendue assez plausible par ce fait que plusieurs des tribus turques, soeurs ou tout au moins parentes des Seldjoukides, avaient embrasse le christianisme sous sa forme nestorienne, et que Seldjouk donna a ses fils des noms de saints qui ne peuvent etre, a priori, que musulmans ou chretiens, Mikhaiil, Israil, Mousa et Yonnes. II convient de remarquer que les deux, premiers de ces noms nont ...

Descarcă referat

Pentru a descărca acest document,
trebuie să te autentifici in contul tău.

Structură de fișiere:
  • L Empire Seldjoukide
    • Referat.doc
Alte informații:
Tipuri fișiere:
doc
Diacritice:
Da
Nota:
9/10 (1 voturi)
Anul redactarii:
2007
Nr fișiere:
1 fisier
Pagini (total):
6 pagini
Imagini extrase:
4 imagini
Nr cuvinte:
2 382 cuvinte
Nr caractere:
11 315 caractere
Marime:
11.81KB (arhivat)
Publicat de:
Anonymous A.
Nivel studiu:
Gimnaziu
Tip document:
Referat
Materie:
Istorie
Predat:
la gimnaziu
Sus!